LIVRAISON OFFERTE dès 130€ d'achat

en France Métropolitaine

Whisky : Pourquoi les prix devraient tripler d’ici l’année prochaine ?

hausse du prix du whisky

Photo by Nick Chong on Unsplash

Le whisky écossais se prépare t-il à passer l’une de pires tempête de son histoire contemporaine ? C’est ce que pensent en tout cas de nombreux experts qui alertent sur ce risque. Les effets combinés du Brexit, de la Covid-19 et de la forte demande des consommateurs devraient coûter cher à l’industrie du whisky. Le préjudice est déjà évalué à plus de 5 milliards de livres sur l’année 2021.

Crise de l’approvisionnement, quelle conséquence ?

Car c’est d’une crise de l’approvisionnement qu’il en est. Afin de pouvoir palier à ses difficultés, les industriels n’auront pas d’autres choix que d’augmenter significativement les prix du whisky s’ils souhaitent conserver un marge nécessaire à leur bon fonctionnement. Certaines références de whisky vont même aller vers un triplement de leur prix ! On craint que les distilleries ne puissent pas répondre à la forte demande alors qu’en même temps l’approvisionnement de matière première devient de plus en plus tendu. L’un des exemples les plus frappant est le whisky Lagavulin 16 ans qui a complètement disparu des rayons des supermarchés et à vu son prix s’envoler.

distillerie de whisky lagavulin

Le témoignage de la distillerie Edradour

Andrew Symington, propriétaire de la distillerie Edradour, apporte un témoignage intéressant : «Nos ventes en ligne ont explosées pendant le confinement et depuis la demande continue d'être soutenue. Les clients veulent des whisky haut-de-gamme et son prêt à payer. Mais le problème de notre distillerie est celui de la chaîne d'approvisionnement qui attend aujourd’hui un point critique. Les distilleries s’appellent entre elles pour se dépanner. » « Nous avons du mal à nous procurer des bouteilles, des bouchons, des cartons. Même les fûts de sherry deviennent difficiles à obtenir. Il pourrait bien y avoir des pénuries et cela va faire grimper les prix.»

Effet du Brexit et de la Covid-19 sur le prix du whisky

Pendant le confinement, toutes l’orge n’a pas pu être récoltée et tous les fûts n’ont pas pu être rempli pour le vieillissement. Cela aura très certainement un impact sur les 10 à 15 prochaines années. Un autre problème vient ce greffer au premier : le Brexit. Les démarches administratives à l’import et à l’export sont devenues plus lourdes qu’auparavant, entraînant là aussi de gros retards d’approvisionnement. Comme beaucoup d’industries, les distilleries fonctionnent en flux tendu notamment sur les matières sèches (bouteille en verre, bouchon de liège, carton d’expédition…). Or personne n’avait prédit que la pandémie et le Brexit aurait pour conséquence de rendre difficile l’achat de ces dites matières. Résultat il faut compter en mois contre quelques jours auparavant pour recevoir ses commandes. Cela impose aux distilleries de se réorganiser et de puiser dans sa trésorerie pour pouvoir stocker. Dawn Davies, la responsable achat de l’un des plus grand revendeur de whisky au monde The Whisky Exchange, suggère même à ses clients de faire du stock dès à présent s’ils ont en la possibilité. Pour cela, elle prend pour exemple l’envolé constaté des prix de whisky avec mention d’âge (10 ans, 16 ans, 18 ans...). Plus le whisky est âgé, plus forte est la hausse du prix.

fut de whisky ecossais

Une demande toujours plus forte pour les whiskies premium

On peut toujours se rassurer en pensant que tout cela finira bien pas revenir à la normal. C’est sans compter sur les changements d’habitudes des consommateurs qui se dirigent vers des spiritueux haut-de-gamme. Or, la production étant mis à l’épreuve depuis mars 2020, les distilleries ne pourront pas faire de miracles. Ce qui n’est pas produit, ne pourra plus l’être.

Le précédent japonais

Il existe un précédent, celui du whisky japonais. En effet, celui-ci a connu une demande tellement forte au tout début des années 2010 que les japonais trop heureux de pouvoir exporter enfin leur whisky ont vidé leur fûts. Conséquence, les Hibiki 12 ans, Yoichi 10 ans et autres Yamazaki 18 ans sont aujourd’hui mis à l’arrêt. Laissant place à des whiskies de substitution tel que le Hibiki Harmony, Yamazaky Distillerie Reserve ou Yoichi Single Malt.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Livraison Express
24h/48h partout en France
Produits en stock
Plus de 500 références
Avis Clients
Excellent 4,7/5 (Avis Vériéfiés®)
Une question ?
+33 (0)1 79 72 81 88

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,