#RestezChezVous Livraison à domicile offerte à partir de 130€

Histoire du rhum cubain

Rhum havana club

Cuba ancienne colonie et joyau de l'empire espagnol, est connu à travers le monde entier pour sa salsa, ses voitures de collections et Fidel Castro. Cuba résonne chez les occidentaux, comme une île rebelle, fière de son identité et toujours prête à la défendre, à l'image des nombreuses distilleries que compte l'île. Cuba regorge de producteurs de rhums compétents et sont régulièrement primés dans les plus grandes foires internationales. Qui ne connaît pas les rhums Havana Club?

 

Appelé aussi « l'île des Rhums », Cuba doit sa notoriété de grands pays producteurs grâce à trois points forts:

  • Sa canne à sucre : Introduite sur l'île par Christophe Colomb en 1493.
  • Son climat tropical : La succession des périodes de pluie et de sécheresse qui favorise la fertilité de ses terres.
  • Son savoir-faire : les fameux Maîtres Rhumiers cubains « Maestros Roneros » ont massivement participé à l'excellence de leur rhums.

 

Avant que l'on puisse parler de rhum, les premiers colons distillaient eux même leur eau-de-vie, appelé tafia. Ce n'est qu'au début du 19ème siècle avec l'arrivé des premiers alambics sur l'île que l'on a commencé à produire une spiritueux de bien meilleurs qualité. Cette transition, on la doit à Pedro Diago le père du rhum cubain. C'est lui qui le premier, a eu l'idée de distiller le rhum à la manière des grands alcools d'Europe comme le whisky ou le cognac. Il met en place des techniques en utilisant des jarres qu'il faisait enterrer pour leur vieillissement, plus tard il fera importer d'Espagne des fûts.

 

Sous l’impulsion de la couronne espagnole qui souhaitait un rhum plus délicat, la qualité du rhum produit à Cuba s'est considérablement améliorée pour en faire un spiritueux plus léger et plus raffiné qu'à ses débuts. C'est dans ce contexte qu'ont été produit les premier « Ron Superior », l’engouement pour ce rhum était tel qu'en 1860, Cuba comptait plus de 1000 distilleries.

 

Aujourd’hui, les rhums cubains entretiennent la tradition d'élaboration grâce à un savoir-faire toujours présent malgré les nombreux exodes que l'île a connu après la révolutions. Les rhums reposent sur un savoir-faire unique dont seuls les Maestros Roneros, maîtrisent l’art de "l’añejamiento" : l’art de distiller, de faire vieillir et d’assembler des rhums de haute qualité.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,